Les mouvements modernistes et Bauhaus ont fortement contribué à l’évolution des meubles tels qu’on les connait aujourd’hui depuis les années 1920. Le mouvement moderniste était semblable au mouvement Art déco sauf sur les modes de fabrication des objets et les cibles respectives. Pendant que le mouvement Art déco opte pour la fabrication des meubles selon les traditions d’ébénisterie ancestrales, pour des acheteurs riches, le mouvement moderne lui préfère une fabrication des meubles de qualité en série dans l’optique de les rendre accessibles au plus grand nombre. Ces deux mouvements prônent l’utilisation de nouveaux matériaux dans le cadre de la fabrication de ces meubles plus fonctionnels que décoratifs. L’utilisation de ces nouveaux matériaux comme l’acier et autres métaux, donne plus de possibilités aux créateurs qui proposent désormais des meubles aux formes exceptionnelles et capables de satisfaire aux besoins fonctionnels du moment. Le métal chromé est idéal pour fabriquer des éléments de formes géométriques, arrondies ou cubiques. L’acier utilisé pour la fabrication de la chaise Barcelona a permis de donner à son piétement cette forme en X.

La chaise Barcelona et les nouveaux meubles du modernisme

On assiste à la fin des ornementations, des incrustations, des marqueteries, des placages, etc. Désormais on découvre des meubles aux grandes surfaces lisses et pures. Les nouveaux meubles sont même hygiéniques à la limite. La preuve en est que de nombreux hôpitaux se sont équipés de ce style de meubles qui sont faciles à entretenir. Le designer travaille principalement sur la texture des matériaux et préfère aboutir à des meubles de couleur unie. Toujours dans ce principe de fonctionnalité et de peu d’ornementations, les designers utilisent au maximum trois matériaux différents pour fabriquer un meuble et optent pour les contrastes entre les différents matériaux. L’exemple des chaises Barcelona est le plus parlant, elles ne comptent pas plus de trois matériaux de fabrication.

Si on associe par exemple un métal chromé, le laqué et le verre, on note que la couleur argent du métal se reflète sur la laque brillante ou encore dans le verre transparent. Certains pourraient trouver ces meubles froids, mais cette froideur est équilibrée par le mélange de surfaces et de lignes, qu’elles soient verticales ou horizontales. L’acier tabulaire chromé qui a servi pour la chaise Barcelona, l’acier nickelé, mat ou poli sont autant de matériaux qui deviennent des standards dans la construction du mobilier moderne de l’époque. Ce métal résiste bien aux aléas du chauffage qui nuit souvent aux meubles en bois. Certains meubles sont faits d’acier plat comme le siège Brno, autre œuvre de Ludwig Mies. Les premiers meubles de jardin proposés par Marcel Breuer et faits en aluminium résistent bien aux intempéries. Quant au verre il est souvent utilisé pour les dessus de tables, de coiffeuses, de bureaux, etc. Le cuir sert généralement d’assises ou de dossiers. Le hêtre et le pin sont des bois qui ne coutent pas très cher et peuvent être utilisés pour fabriquer les meubles. Les matériaux comme le bronze, le cuivre ou la nacre ont disparu des modèles de production.

Catégories : Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *