Le rôle d’un apporteur d’affaires est de mettre en relation deux parties pour qu’ils puissent entretenir des liens commerciaux. Il est engagé par une entreprise afin qu’il trouve de nouveaux clients. Si jamais, l’apporteur réussi à créer une mise en relation et que celle-ci soit efficace, il reçoit une commission.

Quel est le devoir d’un apporteur d’affaires ?

L’apporteur d’affaires doit s’assurer que la mise en relation aboutisse, parce que sa commission est en jeu. Toutefois, ce n’est pas du tout une obligation, car si jamais, il s’avère qu’il a échoué, il n’en sera pas tenu responsable.
Toutefois, si tel est le cas, il ne touchera aucune commission, et l’entreprise n’aura aucun nouveau client pour faire fructifier son activité. Pour plus d’informations, visionnez cette vidéo https://ressources.first2trade.com/spot-publicitaire-juin2019-b2b

Et les avantages, on en parle ?

L’avantage d’être apporteur d’affaires c’est que vous n’aurez pas à respecter des liens de subordination. De plus, ce métier n’exige pas que vous travailliez durant un horaire fixe ou définis. Vous êtes votre propre patron, vous organisez votre travail comme vous le voulez. Sachez également qu’un apporteur d’affaires ne fait pas parti des salariés de l’entreprise, il est juste une personne qui leur propose ses services.
Par ailleurs, vous n’aurez pas besoin de posséder un local pour pratiquer vos activités. En effet, il est tout à fait possible que vous faites le travail chez vous, sans avoir à payer un loyer de plus pour un appartement.

Y a-t-il des formalités ?

Normalement, l’apport d’affaire est un métier qui n’est pas soumis à une formalité, car il ne figure pas parmi les activités réglementées. Toutefois, si vous souhaitez être un apporteur d’affaires régulier et permanent, vous devriez faire une inscription auprès du Registre du Commerce et des Sociétés ou RCS. De cette façon, vous pourrez exister dans le cadre juridique.
Si vous pratiquez votre activité au sein d’une entreprise, vous êtes dans l’obligation de réaliser des formalités liés à l’immatriculation de celle-ci.

Y a-t-il des risques ?

Exercer le métier d’apporteur d’affaires n’est pas du tout risqué. Du fait que cette profession, n’est pas réglementée, vous n’aurez rien à craindre. De plus, si vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs, vous ne serez pas tenu responsable, mais vous ne recevrez aucune commission. L’entreprise ne va pas vous poursuivre ou vous juger.

Savoir faire la différence

Les gens ont parfois tendance à confondre l’apporteur d’affaires avec les autres métiers. Il est très important de bien savoir faire la différence.

Le courtier :

Le courtier est une personne qui réalise du vrai travail dans le domaine du courtage, comparé à l’apporteur d’affaire qui ne pratique ses services que pour une simple activité.

L’agent commercial :

La différence entre l’agent commercial et l’apporteur d’affaires, c’est que le premier est mandaté par les entreprises, tandis que le second, pratique son activité sous un statut indépendant.

Le commissionnaire :

Si l’apporteur d’affaire agit pour son compte, le commissionnaire lui, travail pour le compte d’un commettant ainsi que pour ses bénéfices.

Catégories : Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *